Creton à l’autoclave


Je me suis finalement lancé dans la conserverie. Profiter des bons légumes de saisons, repas rapide pour soir pressé ou autre j’avais plein de motivation….mais l’autoclave ouf!!! ça me faisait peur 😉

J’ai donc suivi un petit après-midi de juin une formation avec Miss Conserves , me voila moins stressé de m’empoisonner en ne faisant pas correctement mes stérilisations. Me suis muni d’un autoclave que ma super belle-sœur m’a trouvé sur Kijiji ….me voila full équipé avec des pots Masson de sur Amazon et Marketplace (pas cher, pas cher quand d’autres veulent s’en débarrasser) et mon 6 livres de porc haché 😛

Ma première recette…les fameux Cretons des touristes de Vincent le canneux. Site très recommandé et surtout sur pour faire vos conserves et ce même si votre grand-mère faisait autrement et que rien n’est jamais arrivé!!!

Je ne vous recopie pas la recette, je donne le lien juste en haut et vaut mieux toujours prendre à la source ça évite les erreurs. On change rien à une recette éprouvée à moins de savoir comment adapter sa recette. On peut par contre changer les épices sans problème dans une recette. Le seul changement majeur que j’ai fais j’ai mis de l’huile de coco en guise de gras au lieu du saindoux et je n’ai pas mis de clou de girofle car je n’aime pas ça.

Mon rendement a été de 17 pots de 250ml le 16 août, je pensais en avoir pour l’hiver!!!!…. m’en reste que 8 LOL. Ma mère m’en a redemandé, mon conjoint est converti et en mange tout les matins depuis….et moi j’en mange aussi naturellement très souvent donc va falloir j’en refasse.

Le 21 prochain on va canner une montagne de tomates à 3, mes belles sœur et moi…je vous en reparle 😛 Et je prévois faire des petits plats qui se cannent de mon coté toute seule comme une grande.

Et vous vous cannez aussi l’automne? Parlez moi en 🙂

Macération à chaud


J’ai voulu testé une macération dans mon Instant Pot. Cet appareil est un genre de 3 en 1…presto, mijoteuse, étuveuse…Cuire des patates en 10 minutes ou un poulet en moins 30 minutes c’est le fun et je me familiarise tranquillement avec pour toutes sortes de choses 😉

J’ai opté pour la fonction slow cook, 4h pour mon macérat de plantain que j,avais besoin rapidement. Le seul oublie est que je voulais prendre la température au final mais c’était pas brûlant, j’ai pu m’en tartiner les mains et les bras pour perdre le moins possible 😀

Le bol est en stainless donc aucun soucis pour passer de faire de la bouffe à une préparation huileuse ou autre.

J’ai gardé les feuilles pour un futur savon, on ne jette rien 😀

Avec l’huile j’ai fait un baume pour les piqûres de moustiques. Je vous en reparle apres notre week-end dans le bois…..

Fragrances naturelles


J’ai reçu aujourd’hui les nouvelles fragrances naturelles de chez Voyageur soap and candle….bien hate d’essayer ca 🙂

Crème de pistache ça sent l’amande amère, rose vanille et cèdre l’odeur est similaire à Hibicus (chez Coop coco mais en mieux à mon gout ;)) Basil and sage est pas mal, yogourt aux pèches est fidèle à l’odeur de pêche…..les autres pas achetées. Mes essais précédent avec ce genre de fragrance n’avait pas un gros succès dans le savon saponifié mais la apparemment ça conviendrait….je vous en reparle 🙂 C’est voué à devenir plus populaire et déjà depuis ma commande de même pas 2 semaines il n’y avait que 4 sortes et maintenant 7…..

c’est quoi un fragrance naturelle??? voici ce qu’ils en disent…..

 »Toutes les huiles de parfum naturel sont des composés aromatiques à base de plantes qui sont produits à partir d’huiles essentielles pures et d’isolats aromatiques provenant uniquement de sources végétales brutes naturelles. Toutes les huiles peuvent donc être certifiées exemptes d’ingrédients synthétiques. »

Qui a essayé? j’aimerais avoir vos impressions aussi 😀

Le plantain


Une des premières plantes qu’on apprend en herboristerie et c’est ma préférée je pense…tellement polyvalente et j’en ai plein sur mon terrain en plus. La pluie a eu son bon coté cette année, c’est l’abondance de la nature tout autour 😀 Profitez-en!

Savon avec pissenlits, un précieux!


Avant que mon conjoint ne décide de passer la tondeuse j’ai fais provision de fleurs de pissenlits pour en faire un macérat et bien sur garder les fleurs aussi pour en faire un savon exfoliant.

Le macérat donnera une belle couleur jaune à votre savon selon la quantité que vous y mettrez. Ici j’ai mis 450ml de mon macérat filtré et conservez le reste de mon huile pour un usage futur. Une fois mon mélange de pate à savon à la trace legere j’ai ajouté mes fleurs essorées et fait mon savon 🙂

Savon avec fleur de pissenlits
Savon avec pissenlits et tranches de pamplemousses roses et d’oranges déshydratées.

Savon sur corde


Pas une nouveauté il me semble en avoir déjà parlé mais j’aimais la photo et ca donne des idées pour la fête des pères qui arrive. Un savon sur corde c’est pratique, sèche bien et idéal pour une douche extérieure si vous en avez une. Ça me rappelle mon enfance, on avait ce genre de savon, ma mère achetait des cosmétiques ou parfum je me souviens plus de Roger Gallet et faisait sécher les savons dans nos tiroirs et un jour on pouvait les utiliser 😀 c’était toujours un Moment pour moi….finalement mon gout des savons a commencé plus tôt que je pense a bien y penser 😉

Donc rien de plus simple une corde solide de coton, chanvre ou jute…ou ce que vous trouverez. Ici j’ai pris des cordes à macramé que j’avais sous la main. Percé le trou avec un gros tournevis en agrandissant un peu pour m’assurer que la corde ne serait pas trop difficile a entrer. Pour l’embout de la corde et faciliter l’insertion j’ai mis un peu de savon et pinçant la pointe.

La prêle des champs


Parce que c’est le temps d’aller en cueillir chez nous et j’en ai tout plein 😀

On dit que c’est une plante médicinale remarquable pour les problèmes articulaires : fractures, arthrite, ostéoporose… Mon voisin me demandait chaque année c’était quoi cette plante qui avait l’air d’un petit sapin et je lui avait dit je pense c’est de la prêle mais sans trop savoir et surtout ne connaissait pas du tout ses vertus et l’an dernier j’ai fini par chercher un peu…quelle belle merveille de la nature! Vous en avez probablement autour de chez vous d’ailleurs.

Certaines variantes sont toxiques donc un bon vidéo pour bien l’identifier….

Je la fais sécher (quand elle part pas au vent ;)) au soleil et fini une heure ou deux dans le dehydrateur si besoin. Sinon faut compter un bon 10-12 heures

Je la réduis en poudre au blender, j,ai un vitamix donc ca y va par la! Je passe au tamis garde la plus fine pour les cosmétiques, shampoing solides surtout et les plus gros grains en cuisine dans un flacon de type salière. J’en mets dans mon matcha de temps en temps ou dans un smootie 🙂