Decouvrir des créations quebecoise


Un très beau site pour découvrir des artisans québécois et les photos sont magnifiques. L’auteur est photographe Sourire

Allez y faire une visite ca vaut la peine

https://faitauquebec.wordpress.com/

Publicités

Peinture à l’infini


Une belle idée trouvé sur le net (Pinterest)

Ingénieux non?

Et on peut varié les couleurs pour chaque enfant…j’adore! ……..Bon qui je pourrais bien garder là prochainement???? LOL

crédit photo Let’s explore

 

Fabriquez une tablette pour vos enfants à partir d’un sac de congélation et de peinture comme Amy du blog Let’s explore! Vos enfants pourront ainsi utiliser cette tablette des heures et des heures pour dessiner et effacer leurs dessins en un tour de main, pour ensuite mieux recommencer. C’est une sorte d’ardoise magique dont vous pourrez choisir la taille et la couleur et elle est également très pratique pour apprendre à tracer lettres et chiffres.

Instructions

Versez de la peinture liquide dans un sac de congélation assez grand. Fermez-le bien et étalez la peinture (vous pouvez sceller le haut du sac avec du ruban adhésif si vous le souhaitez).
Pour éviter qu’il ne glisse sur la table, vous pourrez le scotcher sur la table.

Pour l’utiliser, expliquez à vos enfants de tracer des dessins d’abord avec un doigt puis un coton tige.
Quand la tablette est pleine de gribouillis de ou mots, ré-étalez la peinture ! la tablette est de nouveau prête à l’emploi
!

Faire des bons à gratter


Idée  et photo du net

Une fille sur un groupe de crafting à publier ca…ingenieux! Sourire

Étape 1 .. imprimer vos cartes à gratter ou faites-les à la main

Étape 2 .. Découper vos cartes

Étape 3 .. Coller avec du ruban adhésif la partie qui doit être gratter

vous pouvez coller le ruban adhésif un peu plus bas, c’est à votre guise

Étape 4 .. pour le mélange : peinture acrylique et liquide à vaisselle …

Pour le mélange de peinture et de liquide à vaisselle …. quantité : certain site utilise à part égale les 2 éléments ou 2 parts de peinture avec 1 part de liquide à vaisselle ou d’autre encore ajoute quelques gouttes seulement du liquide à vaisselle à la peinture … Faites des tests pour bien choisir ce qui vous convient

 

 

Étape 5 .. Étaler le mélange sur la partie à gratter. Il faut au moins 2 couches, vous pouvez aller jusqu’à 4 et n’oubliez pas de laisser sécher entre les couches

 

Étape 6 .. Laissez sécher au moins 2 heures avant de gratter

Vous pouvez maintenant vous amuser à gratter !!!
Utiliser ces petits gratteux pour party enfants, party adultes, faire découvrir le sexe de bébé, pour carte de vœux, pour la St-Valentin, récompenses pour les enfants, promotion etc … plein de possibilités s’offre à vous … Bon bricolage!!!!

 

C’est certain que je vais essayer Sourire

Peinture fait maison


 

 

J’ai de la chaux…je tente! si vous avez déjà fait ou vous l’essayez venez m’en donner des nouvelles…..

 

 

source: http://sophieaunaturel.blogspot.ca/2012/05/la-peinture-faite-maison-la-chaux.html

Les ingrédients :

  • 280 de chaux éteinte
  • 700 ml de lait entier

  • 330 ml d’huile de lin

  • 800 g de blanc de Meudon : c’est de la craie

  • des ocres de la couleur souhaitée, à délayer dans du lait. Je vous invite à peser et noter sur un carnet les quantités d’ingrédients utilisées pour recommencer la couleur souhaitée.

A noter :

  • la chaux éteinte : issue du calcaire sert à donner de la matière à la peinture. Elle assainait et laisse respirer les murs, évite la condensation.
  • le lait entier, parce que les graisses et la caséine contenues dans le lait permettent l’effet collant de la peinture.

  • l’huile de lin : jaune-orangée. Attention aux couleurs qui changent avec le jaune. Sinon, mieux vaut trouver une superbe huile de lin transparente en magasin écolo. Ici, l’huile de lin sert de liant. Il a pour propriété de protéger les bois : il protège de l’humidité, des insectes.

  • le prix du blanc de Meudon varie du simple au double dans les magasins. Pour repère, je l’ai trouvé à 3€ le kilo chez Bricorama (jusqu’à 5€ les 500g dans certains magasins). Si vous avez de grandes surfaces à peindre, ça vaut le coût de comparer !

  • Ocre : le plus propre possible : dommage de faire une peinture de qualité avec des ocres toxiques. A trouver en poudre en magasin bio ou en magasin de bricolage écolo !?

 

 

Le prix peut grandement varier selon la qualité de l’huile de lin. Celle vendue en magasin de bricolage, pas chère, est de couleur jaune-orangée. Pour faire un bleu, ça donne une couleur verte.

J’ai trouvé une belle huile de lin, incolore, en magasin de bricolage écolo (Kbane) … ce qui double le prix au litre de la peinture. Je l’ai utilisée seulement pour la peinture bleue.

Ustensiles :

  • Un fouet assez puissant. J’ai utilisé malaxeur un spécial travaux, relié sur une visseuse. C’est efficace !
  • Un seau ou ancien pot de peinture propre.

  • Une balance

  • Des gants pour manipuler la chaux, voir peindre (éviter les tâches).

  • Un bac à glace qui ferme avec un couvercle pour garder les surplus de peinture.

  • Un pinceau, plat, large de 15 cm.

La recette, pas à pas :

  • Peser les différents ingrédients et versez-les dans le seau. Commencez par les poudre et ajoutez ensuite les liquides (sauf les ocres, à verser dans la peinture à la fin, au préalable dans un petit peu de lait).

  • Mixez à chaque ajout avec le malaxeur.

  • Continuez de mixer assez longtemps, jusqu’à obtenir un liquide pâteux sans grumeaux.

  • La texture obtenue est plus épaisse qu’une peinture, un peu comme un enduit liquide.

Ajoutez l’ocre diluée dans du lait au préalable. La quantité dépend de la couleur souhaitée.

 

Mise en œuvre :

1/ Préparer vos supports :

  • scotch sur les prises, le long des portes, fenêtres, ou plaintes…
    • pose de journaux (ou autre support de protection) pour éviter de salir le sol

      • l’enduit à la chaux se pose sur un mur blanc. Nous avons essayé à même le placot (marron-gris) et malheureusement, ce n’est pas assez couvrant. Il faut donc, au préalable, une sous-couche blanche, voir légèrement teintée de la couleur finale. Cette méthode permet de gagner du temps (une couche ?!)

      2/ L’application :

      • L’enduit à la chaux se fait au pinceau plat, large. Pour avoir un bel effet, le mieux est d’étaler les couches successives en croix.
        • Il est nécessaire d’appliquer 3 à 4 couches, toujours de la même façon, en croix, ce qui donnera un bel effet à la peinture.

          • Veillez à mixer régulièrement la liquide, pour éviter que le blanc de Meudon ne tombe au fond et laisse des trainées blanches sur le mur.

          A noter : la couleur définitive n’est pas la même à la pose et lorsque la peinture est sèche.

          Mon avis :

          Je vais essayer d’être objective et de donner les points positifs et négatifs de cette aventure « faire soi-même sa peinture »
          Le positif :

          • Pas d’odeur à la pose de la peinture, ni après.
          • La peinture  est vraiment écolo. La chaux purifie l’air avec la lumière du soleil, fongicide (grâce à son côté alcalin, obtenu par la chaux). C’est vraiment bon pour mon intérieur !

          • J’aime bien le résultat de la peinture à effet. Le même résultat en peinture à effet (en plus, en non écolo m’aurait coûté un bras ! J’ai vérifié ; )

          • Le coût est moindre au regard d’une peinture à effet ou d’une peinture écolo en magasin.

          • Ça, ça n’a pas de prix : la fierté d’avoir fait et réussit ma propre peinture maison !

          Le négatif :

          • la peinture est peu couvrante, elle nécessite donc, soit d’étaler en couche épaisses, soit plusieurs couches. La mise en œuvre est donc longue : au pinceau et pas au rouleau. Elle demande donc du temps (et/ou du courage).
          • La peinture n’est pas lisse, elle laisse sur le mur une texture type enduit léger. Je pense au long terme : est-ce que j’aurai à nouveau envie de ce type de texture sur mon mur dans quelques années ?!

          Deux pièces de mon intérieur ont bénéficié de la peinture à la chaux : une chambre et mon salon.

          Pour la chambre, bleu et sable, ça a demandé une bonne dose de persévérance. Un bleu joli est difficile à obtenir. Nous avons persisté, trouvé la bonne huile de lin, usé de l’huile de coude. Le jeu en vaut la chandelle !!

          Pour le salon, j’ai opté pour des murs de différentes couleur, dont un à effet avec l’enduit à la chaux. J’aime beaucoup le résultat.

          Comment fixer le prix pour son oeuvre


          Article intéressant sur le sujet si ca vous intéresse Sourire

           

          https://lavoieestlibre.wordpress.com/2015/03/23/comment-determiner-le-prix-de-vos-oeuvres/

           

          Crédit photo: Ben Earwicker

          Comment déterminer le prix de vos oeuvres

          1

          Une des questions qu’on me pose le plus souvent est comment fixer le prix de ses oeuvres.  Il n’est pas toujours facile de déterminer ce prix  car il dépend de plusieurs facteurs, certains sont objectifs, d’autres plus subjectifs. Bien que le coût de vos matériaux ainsi que le temps consacré à la création soient un bon point de départ, ils ne suffisent pas.  Le prix d’une oeuvre d’art ne se calcule pas comme celui de produits de consommation communs.  Il est aussi fortement influencé par ce petit quelque chose appelé désir.  Bien au-delà de l’agencement idéal avec la couleur du sofa, les facteurs qui motivent l’achat d’une oeuvre sont le plus souvent émotifs.  Votre acheteur a un coup de foudre.  Pour certains, il s’agit en plus d’un investissement.  Vous devez convaincre cet acheteur de votre potentiel et de votre désir de perdurer dans le milieu afin qu’il puisse envisager un retour intéressant à long terme sur son investissement.  Un autre fait signifiant et souvent ignoré dans l’équation, c’est l’image que l’acheteur projette de lui-même par cet achat.  L’acquisition d’une oeuvre d’un artiste très connu par exemple peut à ses yeux confirmer sa réussite et son prestige.  Pour un autre, il s’agira d’afficher son audace ou son bon goût. Ayez ces éléments en tête lorsque vous faites votre vente.

          Les principaux critères qui influent sur le prix d’une oeuvre:

          • Le coûtant (matériaux, local, assurances, etc. et votre temps à un taux horaire raisonnable).
          • La technique utilisée (un dessin sera traditionnellement moins cher qu’une toile peinte).
          • Le format de l’oeuvre.
          • Votre expérience et votre renommée en tant qu’artiste, votre formation, le nombre d’expositions solos et collectives à votre actif, si vous avez exposé seulement localement où à divers endroits dans le monde, si vous avez fait l’objet d’articles, de reportages ou si même des monographies existent sur votre travail.
          • L’historique de vos ventes antérieures.
          • Le marché dans lequel vous évoluez.

          Il est toujours pertinent de faire la liste des coûts de votre production : votre espace de travail, le matériel, votre mise en marché, le prix lié au transport, à l’emballage et à l’exposition des oeuvres, etc.  Vous devriez aussi considérer vos heures de travail et vous allouer un taux horaire raisonnable.  Vous aurez ainsi une idée plus précise de ce qu’il vous en coûte pour produire une oeuvre.  Si votre technique nécessite beaucoup d’heures, vous constaterez qu’il est fort difficile de vendre de façon à ne pas essuyer de pertes.  Essayez, autant que faire se peut, de couvrir au moins le prix de vos matériaux.  Il ne s’agit pas d’avoir des visées matérialistes, mais bien d’assurer minimalement la continuation de votre production à moyen et long terme.  Avoir une bonne idée de ce qu’il vous en coûte vous aidera aussi à défendre vos prix.  Vos frais d’opération peuvent d’ailleurs être déduits de vos revenus de travailleur autonome lors de la production de votre déclaration de revenus.  Conservez précieusement tous vos reçus.

          Une autre façon de déterminer le prix de vos oeuvres est d’établir une liste de comparables. Voyez quels sont les prix chargés par les artistes qui ont un peu le même style, la même technique et la même expérience que vous. Pour ce faire, vous devrez vous informer du marché, visiter les galeries, les foires, les symposiums.  Pour le marché commercial, il existe aussi quelques répertoires où les artistes sont classés par style et par nombre d’années d’expérience.

          Vous voudrez également être conséquents dans vos prix – toutes les oeuvres d’un même format et d’un même médium devraient être au même prix – sauf exception.  En aucun cas des critères subjectifs devraient entrer en ligne de compte (celle-ci est plus belle que celle-là ou m’a demandé plus d’efforts).  Lorsqu’une oeuvre s’avère déterminante dans votre démarche, qu’elle est exposée dans un lieu prestigieux ou remporte un prix, ou que vous avez tout simplement du mal à vous en départir, il peut être pertinent de la retirer de la vente pour la conserver dans votre collection personnelle plutôt que de lui attribuer un prix plus élevé que le reste de vos oeuvres.

          Essayez de respecter le marché dans lequel vous vous trouvez.  Des prix trop bas déprécient votre travail et sabotent aussi le travail des autres artistes de votre catégorie.  Des prix trop hauts vous feront paraître arrogants ou ignorants.  Vous devez être constants dans vos prix.   Il est préférable de commencer un peu moins cher et de monter graduellement que d’avoir à descendre vos prix.  Évitez les ventes au rabais, bien qu’elles peuvent être tentantes en période difficile.  La cote s’établit sur le long terme et pensez tout de suite à en prendre soin.  Une croissance tranquille et constante est préférable aux hésitations.  Il se peut que vous ayez des ajustements à faire à certains moments.  Si vous ne réussissez pas à vendre, peut-être vos prix sont-ils trop hauts.   Si vous ne réussissez pas à répondre à la demande, c’est probablement que vous pouvez augmenter vos prix.

          Une fois vos prix établis et testés, augmentez-les graduellement au fil du temps.  Appliquez au moins  le taux d’inflation à chaque année et augmentez aussi lorsque surviennent des événements marquants à votre carrière comme l’obtention d’une bourse ou d’un prix prestigieux, une exposition dans un musée, etc.

          Vous devez donc prendre en compte le marché dans lequel vous évoluez.  Ainsi, vous aurez probablement aussi à ajuster vos prix lorsque votre marché prendra de l’ampleur.  Les prix moyens des oeuvres ne sont pas les mêmes à Montréal et à New York ou à Paris par exemple.  Il se peut que lorsque vous serez représentés à l’étranger, vous ayez à ajuster vos prix à la hausse et ce, partout.  Une représentation à l’extérieur du pays ajoute à la reconnaissance de votre travail et vous voulez aussi que la même toile soit vendue le même prix partout.   C’est encore plus pertinent  si vous vendez aussi par internet.

          Finalement, la fixation des prix de vos oeuvres est une étape importante qui requiert une certaine recherche et réflexion, mais c’est une étape essentielle sur laquelle reposera votre mise en marché.  Prenez le temps qu’il faut et n’hésitez pas à demander conseil si nécessaire.

          Crédit photo: Ben Earwicker

          Faire des tawashi


          Elle06 a partagé sur sa page Facebook ce tuto, j ai eu le gout d’essayer car j’aime beaucoup ce genre de truc Sourire. Enchantée par l’essai au lavage de ma vaisselle je vais m’en faire d’autre c est certain….

           

          Au départ on parlait d’utiliser des collants ou des t-shirts pour enfant en coton mais je n’avais qu’une vielle paire de collant et de leggings (trop grand pour ca et ne donnera pas le résultat escompté) sous la main pour tester et pas de bois donc tentative temporaire avec du carton pour voir si j’aime ca. C’est ok pour le test mais ca serait plus facile avec les bons matériaux. Clignement d'œil Je pense qu’avec le collant ca sèche mieux donc à long terme pas d’odeur de guenille mouillée ce qui est une bonne chose.

           

          Voici le résultat avec ce que j’avais sous la main, les prochains seront surement avec des couleurs car je trouve ca joli.

          w e alexis 018

           

          lien et tuto complet ici

          http://fabriquéenutopie.fr/2015/01/figure-toi-que-tu-vas-te-mettre-a-faire-la-vaisselle-avec-tes-vieux-habits-et-des-coquilles-doeufs-si-si/

           

          A mon avis on pourrait adapter avec des tissus plus doux pour le visage …

          J’ai maintenant ma planche de bois et je suis en recherche intensive de collant et ma maman aussi Clignement d'œil

          Mon premier tissage


          Je suis pas mal fier de moi

          Le premier m’a pris 3 heures LOL et ensuite les deux autres m’ont que 2h et demi  chacun environ….bon les expertes font ca en 1 heure à peu près, c’est pas mal plus vite mais c’est le résultat qui compte non? Clignement d'œil

          IMG_1141IMG_1142IMG_1143

           

          J’ai bien hâte au démontage pour les récupérer et les essayer…ma mère m’en a déjà réservé un hihi!!!