Faire son propre parfum pour diffusion avec bâton de bambou


Il est tout a fait possible de faire soi-meme sa base de parfum pour les batons de bambou, style ‘reed diffuser’.
J’ai fait quelques essais et je partage les infos que j ai trouvé ici et la sur des sites anglophones 🙂

Déjà on peut acheter chez plusieurs fournisseurs des bases toute faite, malheureusement on ne peut pas toujours savoir ce que ca contient….c est rarement et même dire jamais naturel.

Les solutions maisons et qui fonctionnent bien ne le sont pas non plus (mais j ai quand meme une recette pour vous ;)) mais ca reste une alternative, à mon avis, tout à fait acceptable compte tenu que cela ne se branche pas comme les plug-in et ca ne va pas sur la peau. Etant asthmatique je n’ai aucun soucis à l utilisation et avec le recul j ai constaté que j ai moins de problème qu’avec mon diffuseur et  fragrances donc je garde ce dernier que pour les huiles essentielles 🙂

image
source china.com

Recette pour parfum de bambou
6 parts de base ou 6 parts de dypropylene glycol
4 parts de fragrance ou d’huiles essentielles (a revoir au gout ou selon la concentration parfumée)

Avec certaines huiles essentielles de consistance plus épaisse comme la vanille 5 ou 10 fold ou encore les oléorésines on peut les incorporer en ajoutant un alcool de grain ou du parfumeur (alcool de 90% et plus) ou de la vodka en diluant avec une ou deux parts avant d’incorporer au mélange.

Vous mélangez le tout et vous mettez dans un joli flacon ouvert que vous agrémentez de 6 a 10 bâtons de rattan ou de bambou ou choix et/ou selon la grosseur de votre flacon qui sera de préférence en hauteur

Les premiers 48 heures virer les bâtons chaque jour et ensuite faite le au 4 ou 5 jours.

Pour une version plus naturelle mais que je trouve moins efficace

Recette pour parfum de bambou (naturelle)
1 part d’huile de jojoba ou autre huile sans odeur
1 part de fragrance ou d’huile essentielle

On procède comme plus haut et le tour est joué. Cette version est moins efficace parce que l’huile est moins absorbé par les bâtonnets donc la diffusion est plus douce….

image
source china.com

On trouve les bâtons, les bases chez Canwax.com entre autre. Voila, vous avez des questions n’hésitez pas 🙂

Publicités

Lotion a vaporiser


J’ai offert cette petite lotion à plusieurs personnes et j’ai eu des demandes pour la recette alors la voici enfin Rire

Je ne savais pas trop comment l’appeler et j’ai opté pour lotion à vaporiser mais en fait c est comme un voile parfumé pour le corps. C’est non gras, émolie et parfume bien la peau. Cette version était pour l’été et son parfum choisi était thé blanc et poire si je me trompe pas donc je l’ai appelé nectar de poire….hum hum hum Rire frais et fruité c’était l’idéal par temps chaud.

Le froid s’installe tranquillement on peut se faire une version plus chaleureuse en choisissant des odeurs plus capiteuses… j’ai choisi dernièrement une fragrance qui copie mon parfum de toujours Coco Chanel…divin sur ma peau!!! J’adore!

On prépare ses ingrédients et toujours respecter les règles d’hygiènes lors de la préparation.

phase aqueuse

2X  500ml d’eau bouillie ou distillée

2.5gr de carbopol polymere (NDA)

10 gr protéine de lait en poudre idéalement (lait de soya, entier, d avoine, de riz…à votre choix)

conservateur Géogard Ultra **

phase huileuse

15ml d’huile d’amande douce ou autre huile de son choix

5ml polysorbate 60 ou 80

3gr de beurre de cacao

3 ml cyclometicone (facultatif, j en met pas tout le temps mais apporte un petit effet plus doux et soyeux)

3 ml de squalane ou huile de jojoba (facultatif si on a pas)

** pour finir votre conservateur si le votre doit être ajouté à froid

On prépare le premier 500ml d’eau chaude avec  le carbomer…..le carbomer fondra en quelque minute dans l’eau. On agite doucement pour éviter la formation de mousse. Si il y a lieu vaporiser d’alcool pour enrayer la mousse.

Ajouter ensuite le lait en poudre….pour utiliser un lait liquide il faut simplement ajuster votre portion d’eau

On fait chauffer le beurre de cacao. Que l’on ajoute ensuite en filet au mélange et ensuite on peut ajouter le reste des ingrédients.

On mélange bien entre chaque ajout et au final on passe le mixer pour bien émulsionner le tout, on peut encore vaporiser de l’alcool si un effet mousseux sur le dessus devient trop abondant.

Il faut avoir une consistance liquide mais avec une petite tension…entre le lait et un yogourt à boire je dirais….c est ici que l’on ajoute de l’eau, si nécessaire seulement,  à partir de la deuxième portion d’eau préparée…on y va à l’œil il se peut que vous n’utilisiez pas ou peu. On re-mixe bien.

On laisse reposer, on ajoute la fragrance ou des HE une fois que cela est pas trop chaud, voir tiède ou tempéré.

J’édite …….Aussi, je filtre avec un petit tamis fin mon mélange 2 fois ainsi je m’assure qu’il n’y ai pas de grumeau ou possibilité de dépôt au fond et on met en flacon.

La texture finale devrait ressembler a ceci, plus ou moins liquide c est ok aussi…en autant que ca se vaporise.

En refroidissant le mélange va blanchir légèrement mais en préparant il peut être un peu beige ou jaune selon le lait utilisé

Le carbomer et le cyclometicone ne sont pas des ingrédients naturels. Ce dernier est un silicone, libre à vous de décidez d’en ajouter ou non mais il faut savoir que ce dernier possède contrairement à d’autre silicone une molécule plus grosse que les pores de la peau et reste en surface donc non absorbé par la peau…..le carbomer pourrait être remplacé par une gomme épaississante mais peut laisser un fini qui tiraille ou pèle sur la peau et pourrait obstruer les conduits du vapo. J’ai choisi le carbomer car en vapo j’étais certaine que ca n’obstruerait pas le conduit pour vaporiser.

Voila, des questions? n’hésitez pas Rire

Un cadeau amusant et ludique


Le titre de mon article est exactement l’inscription sur ce charmant coffret recu de Nin-8, je vous en parle tel que promis dans mon article précédent.

 

C’est un coffret souvenir “senteur de paris”….Des odeurs pour y découvrir Paris et ses senteurs typiques, 6 y sont présentés et sont extrêmement fidèle à la description je trouve

 

 

j’ai joué le jeu en sentant le tout un par un avant de lire le carton et j ai eu tout en vision, j’ai trouvé ca hallucinant…c est peu dire sur la force entre le cerveau et les odeurs!

je vous dit ce que l’on en dit et je fini avec ce que j ai senti au premier coup de nez

Champignons de paris….on dit que c est l’accompagnement indispensable des recettes françaises……je vraiment eu le nez dans un paquet de champignons blancs clip_image002

Montmartre….on dit que c’est le quartier gastronomique et culturel au charme authentique…….mon premier coup de nez fut une odeur de poivre noir, sans éternuée clip_image002[1]

Notre Dame…cathédrale gothique des plus vaste et une des plus remarquable de toute l’Europe………..on y découvre tout de suite une douce odeur d’encens mystérieuse

macaron…38 millions de ce petit gâteau granuleux et moelleux sont produit annuellement par 4 maisons parisiennes depuis des siècles….une odeur sucrée douce et gourmande

Catacombes….les entrailles de la Capitale, le sous-sol de Paris, un lieu ténébreux riche d’histoire et de mystères……..on y sent vraiment une odeur froide et humide, j ai été surprise par l’image de catacombe qui passait tout de suite dans ma tete

Champs Élysée….grande et célèbre avenue de la Capitale, la plus belle au monde où l’on peut prendre le temps de l’admirer dans un des nombreux Cafés typique qu’on y trouve…………odeur de café fraichement moulu ou de café fraichement infusé, miam!

 

On retrouve également dans le petit coffret un lexique pour décrire 40 sensations olfactives, un petit livret comment fonctionne l’odorat humain, la mémoire et les émotions olfactives….tout ca fut bien intéressant!

Parfums d’été


J’avais fait c’est deux mélanges et mis sur mon ancien blog……j ‘ai refait le premier dernièrement et je me suis dit que ca vaut la peine de remettre ici 🙂

 

J’avais choisi de faire à base d’huile au lieu de l’alcool ne sachant pas si je ferais un parfum solide ou non et c’est l’huile de jojoba qui est largement suggéré selon mes recherches de l’époque et c’est confirmé par la suite mais votre huile préférée fera surement l’affaire en autant qu’elle est inodore et en huile c’est pratique on peut mettre dans un joli tube roll-on si on aime ce format et utiliser tel quel comme parfum.

 

 

Parfum "indian summer"

The sunny mood of a quiet day is captured in this sensuous blend of flowers, wood and spices…inspirant non??

(provient du site The toiletries)

  • 1/8 once d’huile de jojoba
  • 2 gouttes d’HE de lavande, de muscade, de bois de santal
  • 3 gouttes d’HE de pamplemousse, de rose, de rosewood et de vanille
  • 4 gouttes d’HE de géranium

Mélanger et laisser macérer au moins 24 heures et plus idéalement….dans un flacon ambré et je peux vous dire que c’est déjà c’est assez envoûtant mais patience c est encore mieux au bout de quelque jours voir un mois 🙂

 

Parfum "Whispering Rain"

Let the sound of the rain sweep your heart ….

(provient du site de DIY)

  • 10 gouttes d’HE de bois de santal
  • 20 gouttes d’HE de bergamote
  • 20 gouttes d’HE de cassis (absolue de bourgeon de cassis pour moi)

Ici aucun medium d’huile ou d’alcool, on fait macérer le tout 24 heures ou plus dans un flacon ambré et surprenant comme c’est déjà sur la voie d’une odeur de pluie fraiche d’été dès le départ. Ici je vous ai mis la recette originale du site mais j’ai fait aussi une version encore plus douce par la suite en modifiant  pour le cassis, j ai mis que 15 gouttes au lieu de 20, et j’ai doublé pour bois de santal donc à 20 gouttes.