Relargage du savon


Lien super intéressant sur le sujet du relargage de savon partagé par Mounett sur le forum faits maison

je repartage Clignement d'œil

 

http://revonssavons.fr/WordPress/mon-savon-est-rate-que-faire/le-relargage/

http://chez-nounoune.blogspot.fr/2014/07/fabrication-du-cocoate-de-sodium.html

Publicités

Provenance du savon du pays


Nos grands-parents ou nos arrière-grands-parents ne connaissaient pas ca ne rien faire Clignement d'œil  Chaque travaux de la maisonnée occupait leur temps et chaque minute était consacrée à la création de quelque chose d’utile et de nécessaire à la vie quotidienne.  Ils étaient très auto-suffisant.

Le printemps arrivé,  le temps des sucres terminé et avant de pouvoir travailler la terre, les femmes de la maison fabriquaient le savon du pays. Pendant tout l’hiver, les femmes ramassaient tout leur gras et  suif  qui leur tombaient sous la main.

Ils avaient déjà la récupération ancré dans dans leur mode de vie. On a rien inventé Clignement d'œil

Elles sortaient  les grosses marmites en fonte et s’installaient dehors sur un feu de bois. Nos grands-mères  faisaient bouillonner les graisses pour en retirer le savon. Tous les résidus et gras étaient incorporer et ensuite filtré. On y ajoutait du caustique, de la résine, de l’eau et de la lessive que les gens de la campagne appelaient lessi et qui était obtenue en filtrant de l’eau bouilli avec de la cendre de bois franc.

Une fois solidifié après une nuit de repos on  lui le découpait en morceau et on le rangeait précieusement pour les besoins futurs.

C’est ainsi qu’on fabriquait le si fabuleux savon du pays.

 

Rien ne dément le fait que les connaissances de nos aïeules n’aient été un héritage des Gaulois mêmes, auquel on attribue le mérite d’avoir découvert la propriété d’un savon préparé avec de la cendre et le suif. Ensuite l’évolution à nos jours du savon est ce qu’elle est.

 

 

 

Quelques reflexions en coloration savons


J’ai pensé vous parler de quelques constatations que j’ai fait en matière de coloration pour les savons et pourquoi parfois on obtient pas la couleur voulue.

C’est de petites notes au fil du temps, pas de grande théorie Clignement d'œil, des lectures sur le net et des essais aussi……à mon avis la pratique et l’expérience vaut plus que bien des thèses Clignement d'œil

 

 

Lorsque l’on utilise l’huile de coco et autre huiles végétales claires il est facile de colorer naturellement sans rien avec l’utilisation des huiles essentielles d’agrumes. La plupart étant naturellement de couleur jaune orangé, le rendu sera d un jaune pâle a plus orangé selon le cas et le choix des huiles végétales.

Avec ces mêmes huiles essentielles si on veut un savon bleu il sera plutôt vert, c’est normal c’est le principe des couleurs primaires. Avec du noir et du blanc ensuite on peut encore varier les teintes…..

Si on veut un savon bleu vaut mieux prendre une huile essentielle de couleur claire et ca vaut aussi pour les fragrances, certaines étant plus foncé ca influence aussi la pate de savon.

 

 

Pourquoi mon savon tourne brun au lieu de vert? ca s’explique souvent à cause des huiles végétales qui ont tendance à produit une pate plus jaunâtre et si on ajoute du vert ca peut devenir brun pale à foncé….

On peut remédier à cela si on  ajoute du blanc de titane, de la poudre de zinc ou de l’argile blanche. C’est trois ingrédients n’opacifient pas à la même intensité par contre et peut changer la texture de la pate rapidement selon la quantité ajouté…quand on le sait on se prépare mieux Clignement d'œil.

 

 

L’annato et le dioxyde de titane font épaissir la pate. Deux mélanges d’une même batch peuvent ne pas avoir la même consistance juste à cause de cela. Si on fait beaucoup de marbré il faut le prévoir.

Certaines colorations à base de plantes n’aime pas l’huile de palme car parfois elle est plus foncé. Pour mettre tout les chances de notre coté l’huile de coconut bien blanche devrait être préconisé.

Certaines plantes aident au maintien des parfums, tout comme les argiles d’ailleurs.

Lactate de sodium aussi aide à fixer les parfums, il aide aussi à ne pas avoir de cendre de soude et fait durcir le savon.

 

Avec le Ratanjot, l’Alkanet il faut faire infuser d’avance pour de meilleur résultat. Tous les colorants ne nécessitent pas une infusion, certains sont mieux placés directement dans la solution de soude et certains peuvent être ajouté directement dans la pâte  sans avoir de grumeau ou de taches.

 

Dans la soude on peut ajouter la Garance qui donnera des teintes de couleurs roses pastel allant au rose vif ou de l’Indigo pour un résultat de couleurs bleu pastel allant jusqu’au bleu presque noir marine.

Tout le savon sera la même couleur par contre.

La couleur dans la soude sera foncée et intense et parfois pleins de picots  mais il ne faut pas en tenir compte c est vraiment dans le savon qu on constatera la coloration. Un filtrage peut être fait mais avec la soude je ne le conseille pas.

 

Autres exemples de plantes pour essayer dans votre solution de lessive:

  • Le noyer noir  – brun avec ton rose et peu être moucheté
  • Calendula pétales   – jaune vif si passe par phase gel, pastel si non gélifié
  • poudre de charbon de bois – ajouter moins que la normale (moins de taches que si ajoutée à la trace)
  • Cannelle en poudre – rouille à  brun foncé
  • La poudre de cacao – brun plus foncé que si ajoutée à la trace avec possible odeur de café brulé un peu mais ca ne reste pas
  • Paprika – orange avec des tons roses
  • poudre de rose musquée – brun chocolat
  • poudre de carthame –  orange brulé
  • La spiruline – vert kaki ( moins de picots si ajouté à la lessive)

Argiles à essayer dans votre solution de lessive:

  • Rose Clay – rose à pèche ( plus foncé que si ajoutée à la trace)
  • Rose Kaolin – rose à pêche

Fruits et légumes à essayer dans votre solution de lessive:

  • pâte de tomate   – orange avec tendance brunâtre si beaucoup (diminuer la quantité d’eau par la quantité de pâte de tomate ajouté)
  • Pumpkin – orange (diminuer la quantité d’eau par la quantité de purée de citrouille ajoutée)
  • Carotte  – orange (diminuer la quantité d’eau par la quantité de jus de carotte / pâte ajouté)

 

En macération huileuse (que l’on calcule dans notre recette si on ajoute une quantité importante normalement minimum 15% ou encore toute notre quantité d’huile)

Pour ce faire on prend 2 c. à table (30gr) de poudre de plante pour un pot. Je prends des pots de type Masson donc c est entre 500ml et 750ml . Si on prend sous forme de plantes et fleurs sèches on rempli le pot complètement et on couvre d’huile. On évite les plantes fraiches, peu survive sans moisissures et condensation dans l’huile. Parfois des odeurs dégueu s’en ressort également.

le Roucou (annatto- achiote-urucum)  Avec la poudre ou les grains entiers selon ce que l’on trouve  pour avoir du jaune à orange. C’est mon préféré!

Le curcuma donnera couleurs pastel d’orangé tirant sur le jaune mais moins intense que l’annatto.

L’Alkanet produira des couleurs  pastel  de violet-pourpre. On remplace minium 15% de notre huile.  La couleur a plus de succès si le savon passe par la phase gel sinon il peut être plus gris-violet. Il faut lui laisser du temps aussi la couleur peut ressortir après plusieurs jours car au début on peut remarquer que la couleur ne donne pas le résultat escompté. Ca change de couleur selon le ph du savon mais en quelques jours ou semaines normalement la “vrai couleur” ressort et ca vaut pour d’autres plantes également.

La majorité des poudres d’ultramarine, oxyde et argile se mélangent mieux à la pate de savon si on les macère dans l’huile avant bien qu’on peut les mettre directement dans la pate à savon et dans l’eau de soude.

  • Pastel des teinturiers- bleu
  • Curcuma – orange
  • Paprika – orange
  • oseille  – rose
  • Rhubarbe – rose
  • Safran – jaune
  • Grémil – violet
  • Ratanjot – violet
  • Ortie – vert
  • Consoude – vert

 

Directement dans la pate à savon, à trace fine idéalement aussi si on veut faire plusieurs couleurs….

La chlorophylle donnera un beau pastel menthe à vert foncé.

Le bleu de méthylène donnera un bleu pastel à foncé mais avec le temps il deviendra bleu gris surtout si conserver dans une pièce lumineuse ou ensoleillée.

Le charbon activé produira un gris à noir intense.

La boue de la mer morte un beige à vert foncé ou brun ou encore la poudre de cacao un brun clair à brun chocolat foncé.

Le brun est probablement la couleur la plus facile à obtenir à mon avis et parfois rien à faire c est les fragrances qui contiennent de la vanilline(vanille) qui se chargent de faire le travail.

Préconiser des huiles de longue durée de vie également ou ajouter de la vitamine E pour éviter le rancissement rapide de certaine. La durée de macération est d’environ 3 semaines recommandée mais je laisse macérer 6 à 8 semaines personnellement car je ne mets pas sur le rebord d’une fenêtre ensoleillée vu que je n’ai pas de fenêtre dans mon atelier. Je brasse régulièrement mes pots, j’essai tout les jours surtout pour les poudres qui se ramassent au fond…mais c’est plus quand j’y pense donc parfois je saute quelques jours …

A chaud on peut mettre les pots dans une mijoteuse avec de l’eau à moitié et on fait chauffé 6-8 heures à Low. Sur la cuisinière en bain-marie pendant 3 heures. On peut utiliser des que c’est refroidi. Je note aussi la date, l huile et les plantes sur le pot avec une étiquette à la main. VOus pouvez vous faire de belles étiquettes à l’ordi ou écrire directement sur le couvercle. J”aime en faire plusieurs et ca fait joli à regarder après ….

 

 

Dans la majorité des cas peu suffit, on ajoutera de 1 à 2 c. à thé à 1 à 2 c. à table par kilo de savon. A prévoir à l’achat car on peut être tenter d’acheter un kilo de poudre de cacao mais on en aura pour les 10 prochaines années LOL

Certaines plantes ou ingrédients peuvent tacher aussi donc on prend pas ses plus belles serviettes blanches pour tester …

 

Certaines couleurs de plantes seront plus belles si on obtient une phase gel. Personnellement je ne la provoque pas, je laisse le savon libre de faire ce qu’il veut et avec un gel partiel ca peut donner un look intéressant aussi. 

L’important c’est de ne pas avoir trop d’attente lorsqu’on teste pour une première fois,  de prendre des notes et faire ses propres expériences.

 

Vous avez surement les vôtres? vos préférés?….je vous “écoute” Sourire……

Phenomene de fouettage…


Mon petit dernier que je vous montre car j’ai expérimenté un phénomène bizarre Rire

La photo ne rend pas bien le rendu en vrai mais on voit bien la différence de couleur sur le savon …..Vous voyez celui de droite avec son drop swirl presque blanc? et bien c est la même pâte que le reste qui est plus foncé à cause de mon huile d’olive qui était bien verte…..comment j’ai eu et bien simplement en mélangeant à nouveau un petit restant très vigoureusement avec mon mixeur plongeant car je voulais avoir une trace plus épaisse…..

On remarque cette tendance aux couleurs pastels dans la technique du savon fouetté traditionnel aussi.

En moulant la différence n’était pas aussi évidente, en fait elle étai à peine perceptible mais la après quelques semaines c’est vraiment plus pale et ce simplement à cause du fouettage….cool non?

 

 

Par la même occasion je vous demande quelle étampe vous préférez? celle de gauche est celle que j’utilise depuis des années et celle de droite une nouvelle que j’ai depuis l’an passé et que j’ai pas utilisé encore LOL…j’hésite encore Clignement d'œil

Savon de rasage


Je suis en feu on dirait Clignement d'œil une autre recette pour vous fidèles lecteurs qui malgré mes articles moins fréquents me suivent toujours… j’y reprends gout de tester des choses donc j’espère bien vous en faire profiter Sourire

 

Sur un groupe Facebook sur le sujet du Shaving soap j’ai appris plusieurs choses que je ne savais pas Sourire. J’ai naturellement voulu faire  un essai surtout après avoir trouvé en grande surface de belles tasses à rebord large avec un look un peu rustique, je trouvais que ca serait parfait pour faire mon test Sourire

Alors on disait sur une recette du débutant de faire la recette de  base et ensuite si on voulait adapter  on pouvait choisir en fonction de quelques recommandations…..

  • le savon doit être très haut en stéarique et en palmitique, soit au total un minimum de 50 ou plus haut
  • le pouvoir lavant doit être bas et le conditionneur dans la mesure recommandée
  • on peut faire la technique à froid ou à chaud
  • on peut utiliser la potasse et la soude combinée on fait dans un ratio de 40% 60% qui résulte en un savon moins dur donc qui sera plus facile à se dissoudre et produire une belle mousse.
  • Coté argile que l’on recommande souvent pour ce genre de savon le seul qui semblerait fait l’unanimité c’est la bentonite, elle permettrait de faire le meilleur glissant pour la lame, on ne recommande pas le kaolin ou autre argile qui même si extra fine peut laisser comme des petits grains de sable mini qui selon plusieurs males expert du blaireau n’aiment pas l’effet.

 

La recette de base étant du suif et de l’huile de ricin qui en palmitique donne 25 et en stéarique 20, ce qui donne un total de 45….on cherche 50 et plus et comme je n’ai pas de suif mais du lard mon total était moindre car en stéarique cela donnait  12 donc mon total donnait un résultat de 37 ce qui est encore plus bas. J’ai donc cherché une autre huile qui serait élevée en stéarique. Plusieurs ne jurent que par l’ajout de l’acide stéarique dans leur savon à barbe et ca tombe bien j en ai une énorme quantité alors quoi de mieux Clignement d'œil

Sinon une huile riche en palmitique serait par exemple l’huile de noisette 46%, le palme (bio svp ) 43% , le beurre de Sal 23% et le beurre de cacao 30%…j ai aussi l’huile d’avocat mais je ne suis pas certaine des valeurs que j’ai à 30%…..à voir

Du coté des huiles riches en stéarique on a le beurre de  cacao, de Sal,  de mangue et le karité

Voila que mon résultat donnait 50 exactement en jouant avec mes proportion….j’ai donc opté pour cette combinaison et me met à la tache Sourire

Par contre pour le cleansing je passe de 7 à 1 mais bon on ne cherche pas de pouvoir lavant donc cela devrait être bon…..

Hardness
29 – 54
50
Lauric
0
Cleansing
12 – 22
1
Myristic
1
Conditioning
44 – 69
45
Palmitic
19
Bubbly
14 – 46
10
Stearic
31
Creamy
16 – 48
59
Ricinoleic
9
Iodine
41 – 70
48
Oleic
32
INS
136 – 165
147
Linoleic
4
 

Linolenic
0

 

 

La recette donne ceci, j’ai adapté pour faire une recette de 2000gr pour ma part car j’avais 6 tasses à remplir comme contenant et voulais quelques barres également pour tester sans blaireau

 

  • Saindoux /lard 68%
  • huile de ricin  10%
  • acide stéarique 22%

eau et soude selon votre calculateur préféré

huiles essentielles …lavande et menthe poivrée pour moi

surgras de 5% comme recommandé

 

 on fini de mixer à la main car avec le fort pourcentage de stéarique on risque une trace rapide…..que j ai eu 😉

je voudrais bien testé la bentonite la prochaine fois Sourire

Ma version du Dove


Wohouuuuu, une tite recette et test pour vous! ca fait longtemps hein? Clignement d'œil

 

Voici ma version de ce savon tant recommandé par les dermatologues mais qui contient malgré tout du chimique!!!! Tellement de gens sont réticent à essayer des savons fait main et naturel car pour beaucoup de gens c est le seul savon qu’ils peuvent utiliser alors que n’importe quel savon fait main selon la saponification à froid serait si bénéfique pour leur peau….mais bon c est un autre débat!Clignement d'œil

Voila donc ma version naturelle de ce savon si populaire….

L’effet crème vient de l’acide stéarique, une cire émulsifiante, et de sa composition fait d’huiles solides seulement.

 

50% d’huile de palme biologique

25% de saindoux ou lard

16% d’huile de coconut (76’)

9% d’acide stéarique

eau et soude selon votre calculateur préféré, pour moi The Sage

 

Sans bonnes huiles végétales j’étais très sceptique mais après mon test d’hier je le trouve vraiment bien….reste plus qu’à attendre la fin de son séchage pour tester une barre pour plusieurs jours Sourire

Prochain test je vais peut-être ajouter un soupçon d’une bonne huile végétale…des suggestions??? je pensais soit sésame ou germe de blé mais pas trop pour ne pas avoir l’odeur Clignement d'œil

 

Je viens de faire un test et bien que c’est pas évident de prendre un photo soi-même en train de faire mousser et ensuite rapidement peser sur le “piton” et bien voici un petit aperçu de sa belle mousse Sourire