Guide technique pour neufs plantes medicinales


FILIÈRE DES PLANTES MÉDICINALES
Pour ceux qui connaissaient le réseau de la Table Filière des Plantes Médicinales, vous aurez sûrement appris que cette organisation a dû cesser ses activées à cause de coupures budgétaires.
La Filière des plantes médicinales biologiques du Québec a publié neuf guides techniques sur la production de plantes médicinales.
Ces outils avaient comme objectifs d’encourager la diversification des productions dans un secteur en émergence au Québec et de soutenir les initiatives des entreprises agricoles en leur fournissant une source de renseignements fiable et représentative des conditions du Québec.

La Guilde a donc jugé pertinent de récupérer ces ouvrages afin de les mettre en ligne sur son site internet, pour qu’ils soient accessibles comme outil de consultation.

Voici les neuf plantes, sur notre page d’Accueil de notre site internet, à consulter ou télécharger. http://www.guildedesherboristes.org/

l’achillée millefeuille, l’ail, l’avoine fleurie, la bourrache, le cassis, l’ortie dioïque, le radis noir, le sureau et la valériane officinale.

 

guide_achillee_version_finale

guide_ail_version_finale

guide_avoine_version_finale

guide_bourracheversion_finale

guide_cassis_version_finale2

guide_ortie_version_finale2

guide_radis noir_version_finale2

guide_sureau_version_finale

guide_valerianeversion_finale2

 

 

disponible sur le site de La Guilde des Herboristes

http://www.guildedesherboristes.org/

https://www.facebook.com/pages/La-Guilde-des-herboristes/171469696240934?fref=nf

Publicités

Coloration pour savon ou cosmétique avec une épice


Une belle idée que je fais déjà avec plusieurs poudres colorantes maintenant car ca evite de devoir filtrer Clignement d'œil présentement j’ai un gros pot avec mes grains d’annato, ca donne un bel orange car lors de ma dernière commande j’avais en poudre mais la chez un autre fournisseur je n’ai pas remarquer et c’est arriver en grain et j’ai pensé faire comme cette technique aussi car ce n’ai pas juste pour les poudres.

 

Au lieu d’un sachet de thé j’ai prix un petit sachet d’organza que j’avais récupéré d’un swap de quelques années….Il suffit de mettre la poudre ou les grains dans le sachet, mettre ce sachet dans un pot de type Masson ou autre similaire et remplir d’une huile végétale de son choix.

Un coton fromage, un bas de nylon, un morceaux de vieux coton (vieux drap ou chemise) ou autre peuvent être utilisé aussi.

 

Pas besoin de filtrer et on peut laisser le sachet tout le temps dans l’huile sans problème. Ca extrait la couleur longtemps dans la majorité des cas donc on peut se servir plus d’une fois….

 

photo source: loving soap.com

 

 

inspiré de ce blog, allez y faire un tour Sourire

On y fait une technique rapide en chauffant mais pour ma part je fais à froid, méthode qui fonctionne bien pour les épices ou poudres que j’utilise mais si on veut faire plus rapide c’est pratique

http://www.lovinsoap.com/2011/07/color-soap-naturally-infusing-oil-with-herbs-and-spices/

Mon baume à tout


Un petit baume que je fais presque tout les printemps avec des macérâts de camomille, de calendula et de plantain. Ma version cette année ne comporte pas de plantain car je n’en avais plus…..il faut que je récolte plus cette été en prévision futur Clignement d'œil 

La camomille (cicatrisante et désinfectante)et le calendula (cicatrisante et anti-inflammatoire) sont un bons duo malgré l’absence de plantain que personnellement j’aime beaucoup et met partout…..Cette version est aussi plus ferme par choix.

 

Donc avec mes macérâts que j’ai filtré et refait 3 fois pour avoir une bonne concentration des propriétés des fleurs de camomille et de calendula, j ai fait ce baume. Pour m’assurer qu’il ne fonde pas trop avec les températures chaudes à venir de l’été je voulais modifiée légèrement ma recette en augmentant de 25% ma portion de cire d’abeille mais après je ne voulais pas mettre trop de beurre ou huiles solides non plus…bref finalement ca donne ceci au lieu de mes portions égales de cire d abeille, d’huile solide et d’huile liquide.

Baume à tout

300gr de cire d’abeille brut

200ml d’huile de coconut

125ml d’huile de calendula (canola et olive bio)

125ml d’huile de camomille (soya, canola et olive bio)

soupçon de cire d orange pour parfumer

 

J’ai filtré mes macérâts, avec un petit bas de nylon …pour moi c’est ce que je préfère utiliser pour filtrer et je conserve mes fleurs pour ajouter dans des gommages ou encore un savon.

ensuite j’ai ajouté le tout à ma cire d’abeille fondue avec l’huile de coconut

 

Je n’ai mis aucune huiles essentielles ou fragrances mais un léger soupçon de cire d’orange donc elle sent un peu les agrumes sans l’effet de photosensibilité que l’on peut avoir avec les huiles essentielles d’agrumes et le soleil Sourire

Elixir suedois


J’ai eu la chance de recevoir ceci et je ne connaissais pas du tout, peut-être j’avais déjà entendu quelque part mais je n’avais jamais essayé ni eu en ma possession. Je ne me suis jamais vraiment intéressée encore à la phytothérapie mais qui sait ca viendra peut-être maintenant après avoir reçu ce cadeau car  grâce à une personne généreuse du forum Faits maison, bontédelanature ,  me voila en possession de cet élixir. Mais cela ne s’arête pas là, j’ai aussi un sachet de ces herbes pour en refaire ou pour d’autres applications. Ben contente la madame Sourire

Et sur conseil de bontédelanature j’en ai mis dans un roll-on et hop dans mon sac à main Sourire

Sa composition est la suivante: absinthe, myrrhe, safran, sene, muguet(camprhe), racine de rhubarbe, racine de zedoaire, manna, baie genévrier (thériaque vénitienne), racine carline, racine angélique.

 

On en dit ceci….Nommé également l’élixir de longue vie de Paracelse, c’est une formule unique de 50 plantes cueillies fraiches qui existe depuis 2000 ans. Pour prévenir :arthrose, rhumatismes, fatigue générale et sexuelle, baisse de la vision, prostatisme, trouble circulatoire, insomnie etc….…..

Produit naturel essentiellement composé de plantes amères et d’alcool, l’élixir du suédois est donc censé avoir les propriétés suivantes :

  • désintoxiquer l’organisme et le tonifier (on dit qu’il aide à la digestion après un repas trop riche (cd36) ou un gros bukkake par exemple)
  • action dépurative : désinfecter, désintoxiquer, stimuler la circulation ;
  • action digestive souveraine contre les flatulences (plus besoin du toot-tone), les lourdeurs d’estomacs, les crampes, les nausées, les aigreurs ou la constipation.
  • action tonique : les extraits de plantes contenues dans la préparation sont réputées pour combattre et prévenir la fatigue générale et intellectuelle, et même sexuelle !
  • anti-inflammatoire et antiseptique, en usage externe il peut aussi soulager des piqures d’insectes, les irritations, les petites inflammations, les boutons ou l’acné…

Comme on peut le voir, il peut donc être utilisé en usage interne (dilué dans un peu d’eau tiède 3 fois par jour) ou externe (gargarisme, compresses pur ou dilué dans l’eau) pour toute sorte d’affections (digestion, ballonnement, renvois acides, mal de dent, mal de tête, mal au ventre, règles, pertes vaginales, foie, pancréas, douleurs articulaires, douleurs musculaires, jambes douloureuses, surmenage powerplate, corps et durillons, coups de soleil, brûlures, piqûres d’insectes, boutons acné eczéma, otites, verrues, ongles incarnés, hématomes, maladie de la coccinelle).

Il est donc à la fois digestif, tonique et dépuratif, c’est à dire qu’il récapitule à lui seul tout le protocole d’une cure de détoxication et de régénération naturopathique. De toutes ses vertus c’est toutefois l’action tonique (et non pas tecktonik) qui semble être la plus évidente, encore faut-il l’essayer pour en juger (comme le Flurk).

 

J’ai trouvé plusieurs formules différentes, la composition des herbes varies mais je vous donne la recette de Maria Treben qui est la plus proche composition des herbes reçues qui proviennent de l’herboristerie Desjardins à Montreal (3303 Ste-Catherine est, 514-523-4860) Ma version si je ne me trompe pas est sur une base d’alcool (vodka).

 

Composition de l’élixir du suédois (cliquer pour voir la source)

Si vous voulez vous essayer à la phytothérapie, voici la recette de l’élixir du suédois remise au goût du jour dans l’ouvrage de Maria TREBEN :

Quelques plantes de la thériaque

  • 10g d’aloès, stimule en douceur la digestion
  • 5g de myrrhe, mentionnée par Hippocrate comme tonique
  • 0,2g de safran, stimulant et digestif
  • 10g de feuilles de séné, action digestive
  • 10g de camphre, action tonique (sauf en cas de tension trop basse)
  • 10g de racines de rhubarbe, tonique amer
  • 10g de racines de zédoaire, stimule la digestion
  • 10g de fruit du frêne (manne), utilisé comme laxatif doux
  • 10g de thériak venezian, (Thériaque de Venise : préparation célèbre à base de nombreuses plantes, de minéraux, de miel et d’autres ingrédients)
  • 5g de racines de carline (proche du chardon), dépuratif
  • 10g de racines d’angélique, tonique et reconstituant
  • Facultatif : 5g de racines de gentiane, tonique général

Un petit flacon

1. Mettre à macérer les « Herbes du Suédois » dans un litre et demi d’eau-de-vie de grain (ou de raisin) dans une bouteille de deux litres et les laisser reposer 14 jours au soleil ou a proximité d’un fourneau.
2. Remuer quotidiennement ainsi qu’avant le transvasement dans une petite bouteille et avant l’emploi.
3. Remplir le liquide dans de petites bouteilles que l’on ferme bien et que l’on garde au frais.

De cette façon il est possible de conserver cet élixir de nombreuses années. Selon la tradition, plus il repose, et plus il fera de l’effet.
Comme l’indiquait Maria TREBEN, qui redécouvrit la recette de cet élixir ainsi que ses vertus et le présenta comme une panacée, l’élixir du suédois est un élixir de plantes à usage multiple, bien connu de la phytothérapie.
Néanmoins, comme il s’agit là de phytothérapie, il est judicieux d’en parler avant avec son médecin pour éviter toute interaction avec un traitement en cours (Contient du camphre naturel, il est de toutes façons contre-indiqué aux enfants de 4-6 ans, aux personnes sensibles au camphre ou souffrant de troubles cardiaques avérés).

 

divers infos  générales et historiques ….. http://www.taptoula.com/elixir-du-suedois-le-medicament-ultime-phytotherapie-ancestrale/ , http://elixirdusuedois.com/pages/ , http://www.lepetitherboriste.net/affections/elixirs.html

 

Voilà les copinettes! Sourire

Macérat glycerine de concombre


Je suis fan du concombre dans mes soins visages et l’été dernier ayant fait un glycériné de camomille qui m’a servi énormément j’ai pensé en faire un au concombre…facile à faire et ensuite on ajoute à nos soins.

Cette semaine je me suis fais une crème visage, entre autre, mis 2 c.à thé dans ma préparation. Avec la glycérine en plus ca apporte à ma crème une bonne protection à l’hydratation. L’été j ai besoin de quelques chose de moins riches mais toujours avec mes chouchous en vitamines 🙂 et ca colore tout doux aussi 😀

 

J’ai fait très concentré pour en ajouter peu à mes produits.

 

 

Glycériné de concombre

  • 200ml de glycérine végétale
  • 50 gr de poudre de concombre (NDA)

 

On mélange bien et on mets de coté une 4 à 7 jours avant l’utilisation, on retourne brasser de temps en temps.

Ce procédé peut s’appliquer à la majorité des poudres de plantes.

La poudre de concombre est verte pâle au départ  mais devient très foncé une fois dans la glycérine. On peut colorer ses crèmes ou autres soin pour le corps….j’aime le vert pale :).

J’aime bien ajouter des glycérinés dans mes toniques aussi, ca permet d’avoir une sensation d’hydratation et non une sensation asséchante pour les peaux sèches.

Macérât huileux pour l’été


Ce midi le soleil m’inspirait ….macérât!!! et pleins de pot vide prêt à l’emploi, des fonds d’huiles pour la plupart à finir ou en glycériné et voila!!!!

J’ai en tout temps des macérât de calendula, vanille et camomille mais j’avais le goût de faire autre chose…la semaine dernière j’ai fais un avec de la poudre de millepertuis dont les principaux actifs seraient liposoluble donc j’ai tenté dans l’huile d’olive et canola et ce midi une belle production de 6 nouveaux

 

alors de l’avant à l’arrière…

huile d’olive/ feuille de neem

huile de cerisier/fleurs d’hibiscus

huile de canola bio, cerisier/grains de roucou

huile d’olive/fleurs de lavande

huile d’olive/baie de Goji

huile d’olive, canola bio/poudre de carotte

C’est si simple à faire…..https://madameparfum.wordpress.com/2008/08/22/faire-sa-maceration/

 

on s’assure aussi de mettre des étiquettes avec la date et les ingrédients

de plus près 🙂

  

baie de Goji- grains de roucou-fleur(racines et troncs également) d’hibiscus (j’ai fait aussi un glycériné d’hibiscus)

poudre de carotte -feuille de neem – fleurs de lavande

c’est beau n’est ce pas? 🙂

dans les prochains jours je vous reviens avec un petit focus sur chaque macerat….

si le sujet des huiles vous intéressent…

https://madameparfum.wordpress.com/2009/05/28/les-huiles-vgtales-qui-soignent/

Glycerine au sel de mer


Mon chouchou n’a pas une bonne circulation des jambes, souvent cela lui pique, il se gratte très délicatement ;)…..tellement que souvent il saigne et cela fait des galles et il se gratte a nouveau et ainsi de suite. Lorsque nous allons en vacances il remarque qu’avec l’eau salée de la mer ca peau se porte mieux alors j ai voulu tenter de lui permettre de poursuivre ce bienfait….un soin au sel de mer…..je lui ai concocté ceci rapidement et déjà en quelques jours il dit que cela lui fait du bien donc je débute par ceci et prochainement je vais tenter une crème hydratante à l’eau salée

Rien de plus simple en plus

  • 125ml de glycérine végétale
  • 60gr de sel de mer
  • 56gr de gel d’aloès
  • 6 gouttes d’huile essentielle de romarin (circulation sanguine)
  • 6 gouttes d’huile essentielle de lavande (cicatrisante)
  • 2 gouttes d’huile essentielle de poivre (circulation sanguine)

 

On pourrait aussi mettre comme huiles essentielles pour la circulation de l’eucalyptus ou de la marjolaine. Et sur suggestion de Loulou de l’huile essentielle de cypress(cupressus sempervirens), merci Loulou 🙂

On mélange les ingrédients dans l’ordre et c est tout. On laisse macérer 12 à 24h heures et on filtre car il peut rester une saturation de sel que l’on retire pour éviter l’exfoliation ;)…mais que l’on garde pour être utilisé ultérieurement, ca se conserve très bien. On met le glycériné filtré dans un flacon de son choix,  idéalement comme un flacon d’huile à massage.

On peut utiliser du jus d’aloès au lieu de gel, le sel le liquéfie de toute façon donc au final la glycérine devient moins sirupeuse.

 

La glycérine apporte une sensation de chaleur très agréable sur sa peau pour son problème.