Vaseline maison


Ca fait longtemps que je n’en avait pas refait et j’ai pensé « redorer » l’image et l’utilisation de la vaseline.

La vaseline « originale » du commerce provient de dérivé de pétrole en grande partie donc à éviter. Il y a presque deux ans j’étais tombé sur un site americain (désolé me souviens plus où, il  faut je recherche dans mes notes) qui donnait une recette pour en faire maison…et bien ni une ni deux j ai essayé c est bien évident..que deux ou 3 ingredients quoi demandé de mieux…par contre j ai jamais été une adepte de ca au départ et ca m’a bien fait rire car je me suis retrouver avec 8 pots de vaseline maison MRD!

Mais finalement je lui ai trouvé plein d’utilisation et elle est très versatile…..cette recette est devenue une incontournable pour moi…..et à toutes les sauces, parfum etc….et en fait ce n’est rien d’autre qu’une gelée hydratante tout simplement….

 

Donc ca prend une huile ( ou deux ou plus si on desire) et de la cire d’abeille, un peu de colorant si désiré, une fragrance ou huiles essentielles au choix.

Dans le cas présent j’ai tenté un deux tons mais il est très discret disons…on voit à peine sur la photo mais bon ca donne une idée des possibilités 🙂

Vaseline maison

1 tasse (8once) (250ml) d’huile végétale (olive, canola, pépin de raisin etc…..)
1/8 de tasse (1once) (28gr) de cire d’abeille

Faire fondre la cire, ajouter l’huile et refaire chauffer le tout, mélanger. Mettre en pots. Laisser refroidir. Ici j’ai utilisé de la cire d’abeille jaune et de l’huile de canola pour la partie jaune clair et de l’huile de pépin de raison verte pour la partie verte…..et quatuor de fragrance version de mon cru 😉

La couleur de la vaseline est directement lié avec le choix des huiles et de la cire donc il faut en tenir compte avec les colorants si on désire en ajouter.

21 Replies to “Vaseline maison”

  1. J’utilise aussi cette recette et on peut la transformer en baume de soin en utilisant un macérat ou mieux, en faisant mijoter des plantes dans l’huile avant d’ajouter la cire (plantain, souci, …)

  2. oui tout a fait, bonne idée et tiens meme des exfoliants doux avant une douche…tiens faudrait que j’essai ça 🙂

  3. Très chouette cadeaux si vous connaissez des tatoué(e)s, ça entretient super bien, et ça fait ressortir les couleurs!

  4. bonjour vivi025
    1/8 de tasse équivaut à 1 once donc 28 gr. Une tasse donne 8 once soit 250 grammes 😀

  5. crois tu qu’avec la cire de jojoba cela fonctionnerais aussi bien?,
    j’ai fait cette recette mais je la trouve un peu grasse et Mr risque de (encore) raler ! aussi je pensais la faire tout jojoba et macadamia avec des teintures et he, pour une gelée de soin contre les bleu, coups et autre bobo que peut avoir mon fils qui fait des sports à roulettes intensif,…qu’en penses tu?
    merci 😉

  6. oui sans probleme … je fais souvent avec la cire de ricin aussi ca fait des baumes protection lèvres ou plaques seches en meme temps, ce que j’aime bien en saison hivernale….
    si tu trouves ca un peu gras tu peux aussi ajouter un peu de fecule de mais ou mazeina….

  7. Non, la cire d’abeille (ou autre cire) solidifie l’huile et en fait un genre de gelée qui donne l’aspect de la vaseline….sans l’huile restera liquide 😉

  8. Bonjour!
    Super article très intéressant! Je cherchais une recette de substitut de vaseline pour remplacer une pommade contre les irritations (l’Homéoplasmine), qui soulage bien en cas de gerçures, mais qui malheureusement contient de la vaseline minérale. Je pense réaliser cette recette dans le futur, quand mon tube de pommade commerciale sera terminé, en utilisant un macérat de calandula, ou bien en rajoutant de l’extrait CO2 de calandula en fin de recette; lequel serait le mieux selon vous?

    Je voulais vous demander: peut-on remplacer la cire d’abeille par de la cire de candelilla, et dans quelle proportion (la cire de candelilla étant plus dure que la cire d’abeille il me semble)?

    En tout cas, merci beaucoup pour cette recette!

  9. Bonjour
    J’aime bien les deux 😉 Il n’y a pas de mauvais choix à mon avis. L’extrait ce Co2 est très concentré par sa méthode d’extraction et peut s’avérer la meilleure solution rapide mais elle est souvent plus onéreuse. L’avantage d’un macérât c’est que l’on peut faire la concentration que l’on désire et répéter plusieurs fois avec la même huile l’ajout de plante et choisir aussi l’huile végétale de son choix. Voir ce qui vous convient le mieux. Pour la cire, sans problème pour le remplacement. La cire de candelilla est plus filmogène et réparatrice si on a besoin d un soin plus intense. Pour la quantité je dirais entre 10% et 20% de moins que la cire d’abeille…c est selon la texture que l’on désire…ici j’irais avec 20-25gr pour 250ml d’huile mais la recette est très ‘gelée’ donc pas dure du tout donc il serait possible de conserver 28gr en quantité aussi….Bonne tambouille 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s